Hymne National du Népal

Les paroles de l’hymne national népalais

Sayaun Thunga Phool Ka

Sayaũ thũgā phūlkā hāmī,
euṭai mālā nepālī
Sārvabhaum bhai phailiekā,
Mecī-Mahākālī

Prakṛtikā koṭī-koṭī
sampadāko ā̃cala,
Vīrharūkā ragatale,
svatantra ra aṭala

Jñānabhūmi, shāntibhūmi Tarāī,
pahāḍ, himāla
Akhaṇḍa yo pyāro hāmro
mātṛbhūmi Nepāla

Bahul jāti, bhāshā, dharma,
sãskṛti chan vishāla
Agragāmī rāshṭra hāmro,
jaya jaya Nepāla!

Les cent fleurs

Nous sommes les cent fleurs
d’une seule guirlande, le Népal
Souverain, il s’étend
de Mechi à Mahakali.

Conservant l’héritage éternel
de la nature versé
Par le sang des braves libres
et indestructibles.

Terre de connaissance, de paix,
de Téraï, de collines, de montagnes
Notre bien-aimée
et indivisible terre patrie, le Népal.

Notre population, notre langue,
notre religion, notre culture sont si grandes
Notre nation si riche, longue vie,
longue vie au Népal.

L’hymne national népalais « Les cent fleurs » a été écrit par Byakul Maila et composé par Ambar Gurung.

La devise du Népal : La mère et la mère patrie valent plus que les cieux.

2 commentaires sur “Hymne National du Népal”

  1. Au début de la troisième strophe, inversion dans la traduction française, où il est indiqué « terre de paix, de collines, de Teraï…. » alors qu’il est chanté (paroles officielles) « terre de paix, de Teraï, de collines…. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *