Hymne National de Guernesey

(Vidéo en cours de création)

Les paroles de l’hymne national de Guernesey

Sarnia Chérie
(Version anglaise)

Sarnia; dear Homeland, Gem of the sea.
Island of beauty, my heart longs for thee.
Thy voice calls me ever,
in waking, or sleep,
Till my soul cries with anguish,
my eyes ache to weep.
In fancy I see thee,
again as of yore,
Thy verdure clad hills and thy wave beaten shore.
Thy rock sheltered bays,
ah; of all thou art best,
I’m returning to greet thee, dear island of rest.

Sarnia Cherie. Gem of the sea.
Home of my childhood, my heart longs for thee.
Thy voice calls me ever,
forget thee I’ll never,
Island of beauty. Sarnia Cherie.

I left thee in anger, I knew not thy worth.
Journeyed afar, to the ends of the earth.
Was told of far countries, the heav’n of the bold,
Where the soil gave up diamonds, silver and gold.
The sun always shone, and « race » took no part,
But thy cry always reached me,
its pain wrenched my heart.
So I’m coming home,
thou of all art the best.
Returning to greet thee,
dear island of rest.

Sarnia Cherie. Gem of the sea.
Home of my childhood, my heart longs for thee.
Thy voice calls me ever,
forget thee I’ll never,
Island of beauty. Sarnia Cherie.

Sarnia Chérie
(Version guernésiaise)

Sarnia, chière patrie, bijou d’la maïr,
Ile plloinne dé biautai, dans d’iaoue si cllaire
Ta vouaix m’appeule terjous,
mon tcheur plloin d’envie,
Et mon âme té crie en poine,
mes iars voudraient t’veis.
Quaend j’saonge, j’té vaie derchier, mesme comme t’étais d’vànt,
Tes côtis si vaerts et ton sabllaon si bllànc,
Tes bànques et tes rotchets.
Ah! Dé toutes la pus belle.
Mon réfuge et mon r’pos, chière île qu’est si belle.

Sarnia Chérie, ma chière patrie,
D’l’île dé ma nèissance, mon tcheur a envie
Ta vouaix m’appeule terjours,
Et j’pense à té chaque jour.
Ile plloinne dé biautai, Sarnia Chérie.

Sàns saver ta valeur, j’m’en fus en colère,
Je v’yagis si llian, à l’aute but dé la terre.
I m’dirent dé biaux pays, et j’m’en fus brâment
Oueque la terre baillait à haut d’l’or et dé l’argent.
Nous ‘tait tous amis et i fit bal chaque jeur,
Mais ta vouaix m’applait terjours,
a m’déteurtait l’tcheur.
Ch’est pourtchi qué j’m’en vians.
Ah! té veis, la millaeure.
Ma chière île dé répos,
dé chenna j’sis saeure.

Sarnia Chérie, ma chière patrie,
D’l’île dé ma nèissance, mon tcheur a envie
Ta vouaix m’appeule terjours,
Et j’pense à té chaque jour.
Ile plloinne dé biautai, Sarnia Chérie.

L’hymne national de Guernesey « Sarnia Chérie » a été écrit par George Deighton et composé par Domencio Santangelo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *