Hymne National du Cap Vert

Les paroles de l’hymne national du Cap Vert

Cântico da Liberdade

Canta, irmão
canta meu irmão
que a Liberdade é hino
e o Homem a certeza.

Com dignidade, enterra a semente
no pó da ilha nua
No despenhadeiro da vida
A esperança é do tamanho do mar
que nos abraça
Sentinela de mares e ventos
perseverante
entre estrelas e o Atlântico
entoa o cântico da Liberdade

Canta, irmão
canta meu irmão
que a Liberdade é hino
e o Homem a certeza.

Chant de la Liberté

Chante, frère
Chante, mon frère
Pour la liberté est un hymne
Et l’homme une certitude

Avec dignité, enterrer la graine
Dans la poussière de l’île nue
Dans le précipice de la vie
L’espoir est grand comme la mer.
Qui nous embrasse
Sentinelle inébranlable des mers et des vents
Entre les étoiles et l’Atlantique
Chantez le Chant de la Liberté

Chante, frère
Chante, mon frère
Pour la liberté est un hymne
Et l’homme une certitude

L’hymne national du Cap Vert « Marche Azerbaïdjanaise » a été écrit par Amílcar Spencer Lopes et composé par Adalberto Higino Tavares Silva.

Le Cap Vert n’a pas de devise officielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *