Hymne National de la Bolivie

Les paroles de l’hymne national de la Bolivie

Bolivianos, El Hado Propicio

Bolivianos el hado propicio
coronó nuestros votos y anhelo
es ya libre, ya libre este suelo
ya cesó su servil condición.

Al estruendo marcial que ayer fuera
y al clamor de la guerra horroroso
siguen hoy,
en contraste armonioso,
dulces himnos de paz y de unión.
siguen hoy,
en contraste armonioso,
dulces himnos de paz y de unión.

De la patria el alto nombre
en glorioso esplendor conservemos
y en sus aras de nuevo juremos
¡Morir antes que esclavos vivir! (x3)

Loor eterno a los bravos guerreros,
cuyo heróico valor y firmeza :
conquistaron las glorias que empiezan
hoy Bolivia feliz a gozar.

Que sus nombres el mármol y el bronce,
a remotas edades trasmitan,
y en sonoros cantares repitan:
¡Libertad, libertad, libertad!
y en sonoros cantares repitan:
¡Libertad, libertad, libertad!

De la patria el alto nombre
en glorioso esplendor conservemos
y en sus aras de nuevo juremos
¡Morir antes que esclavos vivir! (x3)

Aquí alzó la justicia su trono
que la vil opresión desconoce
y en su timbre glorioso legose
¡libertad, libertad, libertad!

Esta tierra inocente y hermosa
que ha debido a Bolívar su nombre
es la patria feliz donde el hombre
goza el bien de la dicha y la paz.
es la patria feliz donde el hombre
goza el bien de la dicha y la paz.

De la patria el alto nombre
en glorioso esplendor conservemos
y en sus aras de nuevo juremos
¡Morir antes que esclavos vivir! (x3)

Si extranjero poder alqún día
sojuzgar a Bolivia intentare
al destino fatal se prepare
que amenaza a soberbio agresor.

Que los hijos del grande Bolívar
han ya mil y mil veces jurado
morir antes que ver humillado
de la patria el augusto pendón.
morir antes que ver humillado
de la patria el augusto pendón.

Les Boliviens, Un Destin Favorable

Les Boliviens, un destin favorable
couronné nos vœux et notre nostalgie
Il est libre, libre est ce sol
son état servile a cessé.

Au rugissement martial qui a eu lieu hier.
et à la clameur de l’horrible guerre
Elles se poursuivent aujourd’hui,
en contraste harmonieux,
doux hymnes de paix et d’union.
Elles se poursuivent aujourd’hui,
en contraste harmonieux,
doux hymnes de paix et d’union.

De la patrie, le grand nom dans une splendeur glorieuse, préservons
et dans leurs aras, nous jurons encore une fois
Crève avant que les esclaves ne vivent ! (x3)

Eternelle louange aux braves guerriers,
dont le courage héroïque et la fermeté :
a conquis les gloires qui commencent
Aujourd’hui, la Bolivie est heureuse d’en profiter.

Que leurs noms soient marbre et bronze,
aux âges lointains,
et dans les chansons sonores se répètent :
Liberté, liberté, liberté, liberté !
et dans les chansons sonores se répètent :
Liberté, liberté, liberté, liberté !

De la patrie, le grand nom
dans une splendeur glorieuse, préservons
et dans leurs aras, nous jurons encore une fois
Crève avant que les esclaves ne vivent ! (x3)

Ici, la justice a élevé son trône que la vile oppression ne sait rien de
et dans son glorieux timbre legose
Liberté, liberté, liberté, liberté !

Cette terre innocente et belle
qui devait son nom à Bolívar
est l’heureuse patrie où l’homme
jouir du bien de la joie et de la paix.
Elle est la patrie heureuse où l’homme
jouir du bien de la joie et de la paix.

De la patrie, le grand nom dans une splendeur glorieuse, préservons
et dans leurs aras, nous jurons encore une fois
Crève avant que les esclaves ne vivent ! (x3)

Si l’étranger peut un jour
maîtriser la Bolivie je vais essayer
au destin fatal soit préparé
qui menace un superbe agresseur.

Que les fils du grand Bolívar ont déjà prêté serment mille et une fois
Mourir avant de voir humilié
de la patrie l’auguste bannière.
Mourir avant de voir humilié
de la patrie l’auguste bannière.

L’hymne national de l’Azerbaïdjan « Marche Azerbaïdjanaise » a été écrit par José Ignacio de Sanjinés et composé par Leopoldo Benedetti Vicenti.

La devise de la Bolivie : L’union est la force.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *